Le meilleur moment pour méditer

Souvent, lors de mes interventions sur la pleine conscience ou mes séances de méditation, on me demande quel est le meilleur moment pour méditer ... (On me demande aussi combien de temps on doit méditer mais ça, c'est le sujet d'un autre article !)

 

Dans bien des ouvrages et pour bien des instructeurs, le meilleur moment est soit le matin au saut du lit, soit le soir, après la journée de travail.

Ainsi, dans son livre (à grand succès) et sa méthode "Miracle Morning", Hal Elrod conseille de lever dès l'aube (voir avant !) et d'adopter une routine dont le premier élément est la méditation. "Pour démarrer chaque journée avec le calme, la clarté et la tranquillité d'esprit ... faites l'inverse de ce que font la plupart des gens - commencez chaque matin par vous offrir une période  de silence résolu".

On vous dira également que méditer le soir peut être une excellente façon de faire le point sur sa journée et sur ce qu’on a ressenti et idéalement apaiser son mental pour se préparer à une bonne nuit.

 
Mais il y a aussi tout le reste de la journée ...
Me concernant, je médite en général en début d'après midi, c'est mon moment optimal. Car le matin, c'est là où je suis le plus efficace : j'accomplis le travail d'une journée en une matinée. Je ne souhaite donc pas me priver de ce moment de productivité où tout m'apparait clair et réalisable. Après le déjeuner ... c'est plus flou. Entre l'activité intense du matin et la digestion, mon cerveau a besoin d'un break !  Alors je sors marcher une dizaine de minutes pour "changer d'air" puis je médite. Et je reprends le reste de la journée dans un état d'esprit plus apaisé.
Tout ça pour dire que le meilleur moment pour méditer c'est celui qui correspond à votre rythme (et à votre agenda) et que c'est le meilleur moment c'est celui où vous en ressentez le plus de bénéfices :  Il n'y a pas de règles.
Et cela est tout à fait en phase avec la philosophie de la méditation de pleine conscience : ne rien croire de ce que l'on vous enseigne ... Testez, pratiquez et déterminez ce qui est le mieux pour vous !

 

Après tout, il s'agit de votre propre bien être,
de vous re-connectez à vous même ...
et peut être ainsi, petit à petit, contribuer à changer le monde !