Méditer et aller à la salle de sport

S’asseoir pour méditer et aller à la salle de sport … Qu’est-ce que ces deux activités ont en commun ?

Elles sont toutes les deux des séances d’entrainement.

Méditer est un moment où l’on s’entraine à être pleinement présent à ce qui nous arrive, sans jugement, avec bienveillance. Parce qu’il arrive plein de choses quand on médite : on peut avoir des pensées, des émotions, des douleurs … et plus on les repère, plus on “travaille” avec, plus on devient en capacité de sortir de notre mode pilotage automatique.
Par exemple, quand une pensée nous emmène et que nous en prenons conscience, nous ouvrons alors un petit espace de quelques nano-secondes où nous décidons de revenir à notre pratique, sans porter de jugement sur le fait que cette pensée ait pu nous faire sortir de l’exercice mais au contraire, en se félicitant d’en avoir pris conscience. Et cela autant de fois que cela arrive durant la période de méditation.

En méditation, il n’y a rien d’autre à faire que s’entrainer à accueillir avec bienveillance tout ce qui se passe dans notre esprit ou notre corps.

 

Plus nous nous entrainons à cette présence bienveillante durant nos méditations, plus nous sommes capables de l’amener dans notre quotidien. Et cette capacité à la pleine conscience nous permet alors de répondre de manière adaptée à ce qui nous arrive, sans nous laisser emporter par des conditionnements ou des réactions automatiques.

Tout comme nous allons à la salle de sport pour développer notre force physique, notre endurance, pour lutter contre les effets de la sédentarité, les maux de dos, la prise de poids ... Bref, nous nous entrainons pour être en forme et entretenir notre santé.

Et plus nous nous entrainons, plus nous devenons musclé, fort, endurant.

Plus nous nous entrainons plus les effets au quotidien se font sentir ...

 

Alors à quand votre prochaine séance d'entrainement ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0