Pas le temps de méditer ? Pratiquez la méditation en pauses 3 x 3

pause mini méditation 3 minutes

 

Quand on a vraiment, vraiment, pas le temps (voire l'envie ?) de formellement méditer, on peut se réserver durant la journée des moments de courte pause de méditation pour ne pas se laisser emporter par le flot continue d'activités de nos occupations, de nos préoccupations, et prendre intentionnellement quelques instants de reconnexion à soi et au moment présent.

 

J'appelle ça les "pauses méditation 3 x 3" !

 

3 pauses de méditation de 3 minutes à répartir dans sa journée

Il s'agit de faire une pause de trois minutes en pleine conscience trois fois par jour : le matin, le midi et le soir (un peu comme une prescription de médicaments !).

Il est rare que l'on n'aie pas trois minutes par-ci par-là dans une journée pour prendre soin de soi, plutôt que d'être sur son smartphone ou devant un écran par exemple !

 

Si on a peur de se faire happer par le déroulement de la journée et de se souvenir seulement de notre engagement à faire ces pauses au moment de se coucher, on peut programmer une alarme pour se rappeler de faire ces pause, de la même manière que certaines montres connectées peuvent nous rappeler de nous lever quand nous avons été assis.e pendant un certain temps.

 

Concrètement

Concrètement pour chacune de ces pauses, voici ce que je vous propose :

  • tout d'abord programmez un minuteur sur trois minutes si vous craignez de vous laisser emporter par le temps,
  • asseyez-vous sur une chaise, le dos droit, les deux pieds au sol et les mains reposant librement sur les jambes,
  • fermez les yeux ou laissez votre regard dans le vague,

et une fois installé.e

  • prenez un temps pour prendre conscience des bruits, des sons, autour de vous : ceux dans la pièce où vous vous trouvez, ceux plus lointains dans l'immeuble, dehors ...
  • prenez ensuite conscience des sensations dans votre corps : les sensations liées à votre posture (zones de pression sur le siège, poids, position du corps ...), les sensations de poids de votre corps, les sensations de détente là où vous pouvez amenez de la détente, 
  • prenez enfin conscience des sensations de la respirations qui va et vient, sans vouloir la modifier, en la laissant se faire naturellement, telle qu'elle se fait au moment où vous en prenez conscience.

Quand les trois minutes sont finies, ouvrez doucement les yeux et prenez conscience de ce qui apparaît dans votre champ de vision.

Etirez-vous si vous le souhaitez ... et retournez à vos activités du moment.

 

Si cet article vous a intéressé.e, inscrivez vous à la newsletter pour en recevoir d'autres régulièrement et ainsi améliorer votre compréhension et/ou pratique de la méditation de pleine conscience.

Écrire commentaire

Commentaires: 0