· 

Pleine absence v. pleine conscience

 

Souvent, lors de mes interventions, j'explique que la pleine conscience c'est le contraire de la pleine absence, ce mode de vie dans lequel nous sommes très souvent !

 

Voici une illustration de la conception que j'ai de ces deux notions.

 

 

Le mode "pleine absence", c'est notre mode de fonctionnement quotidien (47% de notre temps éveillé selon une étude de Matthew A. Killingsworth* and Daniel T. Gilbert menée à l'Université d'Harvard en 2010):

dans nos pensées, dans nos automatismes, absents à nous-même et à ce qui nous entoure.

Nous réagissons alors de manière automatique aux événements du quotidien, de manière habituelle et répétitive, sans avoir de véritable prise sur nos réactions.

 

En mode "pleine conscience", les événements de la vie continuent d'être les mêmes mais nous entrons en relation avec eux de manière différente : avec recul et discernement, sans refuser de voir ce qui est là ni se laisser envahir, sans se laisser emporter par des automatismes.

S'ouvre alors un espace de choix dans lequel on peut décider de notre réponse.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    MARIOTTI (dimanche, 30 mai 2021 21:04)

    Bonsoir,
    Je trouve vos propos pertinents, justes, même si je ne pratique pas pour le moment de reelle meditation. Cela m'interesse, mais chaque chose en son temps, je covid vaccine 6j/7 et 11h/j, alors j'essaie 'simplement' des choses trrrrres simples: le 'bonjour' conscient, les 5' pour regarder/ sentir, avt de covider+++, c'est peu, c'est un debut, je cherche sans succes un home breton pour changer rythme effrené de job/vie... et prendre temps mediter plus 'consciemment'.
    @ demain j'espere
    Merci
    Ps: absence>> a(b)sens>> privation de sens ds ce delai spatio/temporel? et alors présence >> près'sens, proximité des perceptions?
    C Mariotti