· 

Comment la pleine conscience permet de lâcher-prise

méditation pleine conscience lâcher prise

 

Il peut nous arriver, plus ou moins souvent, de nous rétracter autour de pensées, d’émotions, et d'être alors en boucle, de ne pas réussir à passer autre chose parce qu’involontairement notre attention s’agrippe à ses pensées ou émotions.

 

Comment desserrer alors l'étreinte de ce sur quoi on s’est rétracté ou comment lâcher la prise de ces pensées ou émotions qui occupent tout l’espace ?

Comment surtout ne pas y revenir sans arrêt à chaque fois que l’on tente de porter notre attention sur autre chose ? C’est peut être cette partie-là du lâcher-prise qui est la plus délicate : se détacher de ce qui nous envahit ... de manière durable.

 

C'est là que la méditation de pleine conscience révèle toute son utilité car elle constitue un véritable entrainement au lâcher-prise.

 

L'entraînement que constitue la méditation

 

Lorsque nous nous entrainons en méditation à porter notre attention sur tout ou partie de notre expérience du moment présent (que ce soit en "suivant" les mouvements de notre respiration ou en étant pleinement présent à l'intégralité de notre expérience), nous prenons conscience de ce que notre mental détourne très régulièrement notre attention vers autre chose : une pensée, une émotion, un jugement.

 

L'enjeu de la méditation, le coeur de l'exercice, consiste à prendre conscience de ce vagabondage mental et à ramener notre attention à ce sur quoi nous avons décider de la porter. Autant de fois que nécessaire.

 

Chaque fois que nous devons ramener notre attention, nous devons lâcher-prise de ce qui l'avait emmené.

Nous devons lâcher la prise de l'activité mentale qui avait détourné notre attention pour pouvoir ramener cette dernière à ce sur quoi on a décidé de la porter.

La méditation est donc, en soi, un véritable entrainement au lâcher prise.

 

 

L'intérêt dans notre vie quotidienne

 

Plus nous méditons, plus nous entraînons notre attention à ne pas se laisser embarquer sans cesse dans nos pensées, ou en tout cas, plus nous nous entrainons à lâcher prise de cette activité mentale dès que nous nous en apercevons.

Et plus nous faisons ces "allers et retours" en méditation, plus nous avons la capacité à lâcher prise de nos ruminations, nos pensées en boucle, dans notre quotidien. 

 

Ce que nous apprenons en méditation, nous l'emportons avec nous dans notre vie de tous les jours. 

 

Cela ne veut pas dire que les pensées ou émotions disparaissent ; elles n’ont juste plus le même pouvoir d'attraction ou de rétention !

Nous pouvons redevenir présent à ce qui compte vraiment sans qu’elles nous prennent trop la tête !

 

Nous créons un espace plus vaste pour notre expérience dans sa totalité, pour ce qui est désagréable et pour ce qui l’est moins, moment après moment.

 

Et si, vous aussi, vous appreniez à lâcher prise grâce à la méditation ?

C'est ce que propose le programme MBSR, un parcours de 8 semaines, pour apprendre à méditer vraiment et réduire son stress durablement. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0