Conseils pratiques pour méditer au travail

méditer au bureau au travail conseils astuces exercices méditation pleine conscience

 

Le retour progressif du travail en présentiel peut mettre à rude épreuve votre engagement de pratiquer la méditation tous les jours, de trouver un moment ou un lieu pour méditer, ne serait-ce que quelques minutes.

 

Ayant pendant de nombreuses années médité alors que je travaillais en entreprise, en open space même, je vous livre toutes mes astuces que j’ai testées pour pratiquer tous les jours durant un quart d’heure, même en dehors de chez soi, et prendre ainsi soin de moi et de mon mental !

 

Sachez que vous n’avez pas à vous asseoir en tailleur et/ou à mettre vos mains dans une posture spéciale pour méditer (comme on le voit souvent sur les photos illustrant la méditation au bureau !). Vous pouvez méditer assis sur votre chaise, les mains sur votre bureau ou sur vos jambes, debout ou en marchant comme je vous l’explique ci-après.

 

Préalablement : organisez votre agenda

Si vous ne pouvez/voulez pas méditer chez vous le matin ou le soir, une bonne façon de tenir votre engagement de méditer est de vous réserver un créneau “méditation” dans votre agenda. 

En début de semaine ou de journée, bloquez-vous un temps de 10 à 15 minutes entre deux réunions, à l’heure du déjeuner … pour un rendez-vous avec vous-même. 

 

Cela peut être très aidant si vous avez tendance à commencer la journée en vous promettant de méditer dès que vous aurez quelques instants et que systématiquement le soir arrive sans que vous ayez vu le temps passer !

 

Souvenez-vous que 10 minutes suffisent, pour peu que vous preniez vraiment ce temps pour méditer.

 

Méditez sur votre lieu de travail

Si vous êtes dans un open space ou un bureau partagé, voyez s’il vous est possible de “vous isoler pour méditer” en mettant un casque anti-bruit ou tout simplement des écouteurs pour signaler aux autres qu’il ne faut pas vous déranger. Vous n’êtes pas obligé.e de fermer les yeux, vous pouvez juste baisser le regard et avoir les yeux mi-clos, comme lorsque vous réfléchissez.

 

Vous pouvez attendre l’heure du déjeuner pour que l’endroit autour de vous se vide et vous sentir plus tranquille (et en disant à vos collègues qui vous invitent à venir déjeuner avec eux que vous les rejoindrez dans 10 minutes).

 

Vous pouvez également choisir de vous isoler dans un espace silence, dans une salle de réunion inoccupée …

 

Vous pouvez aussi décider de méditer en étant attentif aux sons autour de vous. Méditer dans un environnement sonore est tout à fait possible et constitue même une expérience ou un entrainement intéressant comme je l’explique dans cet article.

 

Méditer durant les temps de transport

Si vous prenez les transports en commun pour vous rendre sur votre lieu de travail (métro, tram, bus, train …), vous pouvez utiliser ce temps de déplacement pour méditer.  Si,si, il est tout à fait possible de méditer ainsi comme j’ai pu déjà en parler dans un post précédent !

Il vaut mieux toutefois avoir déjà une petite pratique de méditation pour ce faire.

 

Si vous prenez votre voiture, vous pouvez aussi vous réserver du temps de méditation, seul.e votre habitacle. C’est quelque chose que j’ai beaucoup fait durant mes dernières années de travail en entreprise. Bien entendu, vous ne pouvez le faire qu’en dehors du temps de conduite ! 

Vous pouvez ainsi dans votre voiture quelques minutes :

  • avant d’en sortir pour aller au travail,
  • avant de repartir chez vous
  • ou même en vous arrêtant en chemin dans un endroit qui vous inspire ou au moins dans un endroit autre qu’un parking souterrain !

Méditer en marchant

Vous pouvez aussi joindre l’utile à l’agréable en faisant quelques pas dehors et en en profitant pour méditer en marchant.

Pratiquer la marche méditative à l’intérêt d’amener du mouvement dans le corps si vous avez un travail sédentaire, de vous exposer à la lumière naturelle si vous êtes enfermé.e dans un bureau, tout en pratiquant la méditation !

 

Je parle régulièrement de marche méditative dans mes articles et posts étant une grande adepte de la marche. Pour savoir comment la pratiquer, vous pouvez aller lire celui-ci !

 

Vous pouvez ainsi prendre intentionnellement un temps pour méditer en marchant durant le temps du déjeuner, ou lorsque vous rentrez chez vous, en vous arrêtant une station de bus ou de métro plus tôt et en marchant le reste du trajet.

Voyez ce qu’il vous est possible de faire !

 

Faire des pauses "3x3"

Il s'agit de faire des pauses de pleine conscience de 3 minutes 3 fois par jour (matin, midi et soir, par exemple !).

Il est rare que l'on n'aie pas trois minutes par-ci par-là dans une journée que l’on peut arbitrer pour faire une pause plutôt que d'être sur son smartphone (par exemple) !

 

On peut même programmer une alarme pour se rappeler de faire ces pauses et sonner au bout de 3 minutes. 

 

Concrètement pour faire ces pauses :

  • arrêtez tout,
  • asseyez-vous le dos droit sur sa chaise ou mettez-vous debout, 
  • fermez les yeux ou baissez le regard,
  • prenez conscience du va et vient de votre respiration,
  • prenez ensuite conscience des sensations présentes dans tout votre corps,
  • prenez enfin conscience des bruits autour de vous,

jusqu’à ce que le minuteur résonne !

 

Enfin, pour les jours où même quelques minutes sont impossibles à caser dans votre agenda ultra-chargé, vous pouvez vous référer à mon article “Que faire quand on a vraiment, vraiment pas le temps de méditer” pour trouver comment cultiver votre pleine conscience durant vos activités de la journée, même sans méditer formellement, et entraîner votre mental à rester attentif à ce qui compte vraiment ! 

 

 

N’hésitez pas à partager vos astuces si vous en avez d’autres ou en découvrez d'autres sur le chemin de la pratique de la pleine conscience.

 

Si cet article vous a intéressé.e, inscrivez-vous à la newsletter Re-Connect pour en recevoir d'autres,

ainsi que de nombreuses informations pour vivre en pleine conscience  !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    van wollen (mercredi, 22 septembre 2021 14:56)

    Merci, c'est très bien écrit !