· 

Méditer en groupe v. méditer avec une appli

 

Depuis quelques années, on assiste à l'apparition d'une nombre croissant d'applications de méditation qu'il suffit de télécharger sur son portable pour avoir accès à des méditations guidées de tout type.

Si cette augmentation de l'offre présente un intérêt en terme de propagation et première approche de la pleine conscience, les applis ont toutefois leur limite en ce qu'elle laisse le méditant seul face à lui-même (ou du moins son smartphone !), sans soutien et parfois coincé dans des impasses.

 

En revanche, méditer avec un groupe, permet une réelle progression sur la durée, ce que l'on cherche en général quand on se met à la méditation !

Voici pourquoi.

L'entrainement du groupe

Souvent, lorsque nous asseyons/arrêtons pour méditer, nous pouvons rapidement être distraits, malgré les meilleures intentions du monde.

On se met à penser de façon insistante à la vaisselle qui traine dans l’évier et qu’il aurait fallu mettre dans le lave vaisselle ou à un mail qu’il ne faut surtout pas oublier d’envoyer !

 

Et, si nous méditons seul (même avec une appli), avant même que nous nous en rendions compte, nous pouvons nous retrouver debout entrain de nous occuper de ce qui nous a sorti de notre pratique, de nous agiter à nouveau, passant d’une tâche à l’autre. Exit notre intention de prendre 15 minutes pour être juste dans le moment présent. Malgré toute notre bonne volonté, notre esprit nous a entrainé à faire autre chose !

Et c’est comme ça que l’esprit humain, l’être humain fonctionne … Rien d’anormal !

 

Pour cette raison, méditer en groupe est intéressant : lorsque tous les membres du groupe méditent, toutes nos pensées à propos de vaisselle ou d’e-mails continuent de venir et de nous tirer par la manche pour nous faire sortir de l’exercice mais elles ne nous ne leur “obéissons” pas … tout simplement parce que tous les autres sont assis et sont entrain de méditer !

 

Et c’est comme ça que l’on s’entraine à la pleine conscience.

On s’entraine à devenir attentif à nos pensées, à nos envies, sans les suivre jusqu’au bout. On devient capable de les regarder, de les observer aller puis s’en aller (et revenir … ).

On s’entraine ainsi à être dans l’immobilité avec notre activité mentale, sans fusionner avec elle … constatant même qu’après un moment elle se ralentit, se calme (faute de carburant ?).

 

Ça tombe bien : c’est le cœur de l’entrainement à la pleine conscience … Plus on pratique ainsi, plus on “muscle” nos capacités à la pleine conscience.

Cet entrainement se trouve donc favorisé quand on le fait en groupe.

Une autre façon d'apprendre

Quant on médite en groupe, les participants prennent  en général le temps d'échanger avant ou après sur leur expérience, leur apprentissage, leur défis et découvertes ...

Chacun apprend à partir de son expérience mais également de l'expérience des autres. C'est le principe de l'apprentissage de groupe qui permet une réflexion à partir de ce que les autres partagent, les autres étant aussi bien les autres participants que les enseignants.

 

Alors il peut être extrêmement éclairant et soutenant :

  • d’être en groupe avec des personnes qui ont des expériences similaires aux nôtres,
  • d’être guidé par un enseignant à qui on peut poser des questions, faire part de nos interrogations,
  • d’entendre et de prendre conscience que les autres membres du groupe rencontrent également des défis,
  • de partager ensemble nos découvertes.

Et c'est ce qui manque dans les applications (ou dans les méditations en ligne sur les réseaux sociaux) : la possibilité d'apprendre par le groupe, par les échanges qui se font au sein d'un groupe, par les liens que nous pouvons faire avec les expériences partagées.

Le maintien de la motivation dans la durée

Savoir que nous nous retrouvons en groupe régulièrement, aux côtés d’autres personnes qui rencontrent des problématiques similaires et tendent vers le même objectif, peut être soutenant pour notre pratique quotidienne et assurer sa régularité.

 

Il faut en effet de la motivation et de la discipline pour méditer seul régulièrement, chez soi … surtout quand on débute, mais également tout au long du parcours du méditant.

Alors, pour se donner toutes les chances et pour maintenir son intention, ancrer sa pratique par une rencontre périodique avec un groupe, donne un élan et une motivation supplémentaire. Nous avons plus de chance de nous organiser pour honorer un rendez-vous que l'on aura pris, même implicitement, avec d'autres personnes plutôt que de compter sur un rappel d'une appli de méditation qu'on peut ignorer sans scrupule pour continuer ce sur quoi on est entrain de travailler ou céder à une tentation qui nous semble alors plus facile !

 

En méditant en groupe, nous nous sentons soutenu, nous implantons notre pratique méditative durablement …

pour nous re-connecter à nos ressources

et peut être ainsi, petit à petit, contribuons à changer le monde !

Écrire commentaire

Commentaires: 0