Faut-il méditer pour être en pleine conscience ?

 

Pour développer sa pleine présence, pour s’entrainer à sortir de notre mode “pilotage automatique” aussi souvent que possible, il y a, bien entendu, la méditation qui constitue un entrainement très efficace. Il y a également tout un tas d’autres petits exercices que l’on peut faire quand on n’a pas le temps dans son agenda de s’octroyer une pause méditation.


Ces petits exercices sont ce que l’on appelle des pratiques “informelles”, que l’on peut disséminer dans son quotidien pour retrouver une certaine qualité de présence à ce que l’on vit, souvent perdue quand on enchaine les réunions, les rendez vous, les taches familiales et ménagères …


- prendre quelques grandes inspiration en conscience quand on se réveille, juste avant de se lever
- apprécier les premières gorgées de son café ou de son thé le matin
- prendre une pause dans la journée pour se re-connecter à sa respiration, à ses sensations physiques
- manger les premières bouchées de son déjeuner en pleine conscience
- faire quelques pas dehors pour s’aérer dans la journée et ressentir son corps bouger, regarder autour de soi, écouter …
- dans les files d’attente, prendre conscience de sa posture, de l’environnement sonore
- s’asseoir quelques instants dans sa voiture et rester en pleine conscience de sa respiration, de sa posture avant de démarrer,
- prendre quelques instants pour regarder le ciel, les nuages …

Tous ces instants de pleine conscience développent notre capacité à être pleinement présent à notre vie, de manière plus sereine.

Et finalement, prendre soin de son esprit c’est un peu comme prendre soin de son corps : quand on veut garder ou retrouver sa forme physique on peut se mettre à une activité sportive de même qu’on peut aussi disséminer dans sa journée des occasions de bouger plus, comme :


- prendre l’escalier plutôt que l’escalator,
- descendre une station de métro ou de bus avant pour marcher,
- aller chercher le pain à pied,
- promener plus longtemps le chien,
- partager les jeux de plein air avec les enfants/ petits enfants …

Tout comme l’exercice physique ne se limite pas au sport, la pleine conscience ne se limite pas à la méditation !

Écrire commentaire

Commentaires: 0