· 

Comment mesurent-on les effets de la pleine conscience ?

mesures bienfaits méditation pleine conscience mbsr mbct

 

Parler des bienfaits ou des effets bénéfiques de la méditation de pleine conscience est une chose, les démontrer en est une autre !

 

 

Avec le développement croissant des recherches sur le sujet, de nombreux moyens de mesure ont été développés afin de comprendre les effets de la pleine conscience sur la santé physique et mentale des méditants.

 

Mais quels sont ces moyens de mesure ? C'est ce que je vous explique dans ce post.

 

 

Les différents types de mesures

On recense trois grands types d'études sur la méditation de pleine conscience :

  • les études cliniques,
  • les études de neuro-imagerie,
  • les études neurobiologiques.

Les études cliniques

Les études cliniques sont celles qui sont effectuées directement auprès des méditants.

Pour pouvoir mesurer de cette façon les effets de la méditation, les chercheurs font appel aux participants à deux grands protocoles de pleine conscience : le programme MBSR ou le programme MBCT.

Tous les deux sont des programmes d'apprentissage de la méditation de pleine conscience qui sont normés : la durée, le nombre de séances, le contenu et la structure du programme sont toujours déployés de la même façon.

On peut ainsi mesurer les effets de ces programmes auprès de ceux qui les suivent.

 

Ainsi, ont été mesuré, l'impact de ces programmes sur :

  • le niveau de stress
  • le bien-être émotionnel
  • la qualité de vie
  • la gestion des pathologies chroniques
  • la diminution des troubles anxieux
  • la récidive des rechutes dépressives

Les questionnaires d'évaluation

A noter qu'il existe aussi des questionnaires d’auto-évaluation simples, rapides et peu coûteux à mettre en œuvre.

Ils sont utilisés, notamment par les coachs ou instructeurs lorsqu'ils interviennent en entreprises pour mettre en œuvre des programmes de pleine conscience. Ces questionnaires sont réalisés avant les programmes puis après. La comparaison des résultats permet d'apprécier les effets des programmes sur l'évolution de la capacité des participants à être en pleine conscience.

 

On dénombre aujourd’hui principalement huit questionnaires, élaborés par des chercheurs américains dans les années 2000 et validés scientifiquement depuis. 

Pour en savoir plus sur ces questionnaires et y avoir accès, reportez-vous à mon précédent post "testez votre capacité à être en pleine conscience".

 

Les études de neuro-imagerie

La neuro-imagerie regroupe les techniques qui permettent de visualiser la structure et/ou le fonctionnement du système nerveux central au cours de l’accomplissement de certaines tâches ou lors de certains états.

 

Les mesures effectuées pendant ces études permettent de mieux comprendre ce qui se passent dans le cerveau durant les états méditatifs et de mesurer leurs effets notamment en terme d'activation et de changement de volumes de certaines zones du cerveau, comme montré dans le schéma ci-dessous.

Les données biologiques

Ce type de données permettent l'évaluation des interventions basées sur la pleine conscience par des mesures telles que :

  • le niveau de cortisol (hormone "de stress") dans le sang
  • la tension artérielle,
  • certains marqueurs de l'inflammation,
  • la télomérase, enzyme  jouant un rôle crucial dans le vieillissement des cellules,
  • l'efficacité du système immunitaire.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0