· 

MBSR, ça veut dire quoi, de quoi s'agit-il ?

 

Quiconque commence à s'intéresser à la pleine conscience et à faire quelques recherches sur le sujet, tombe assez rapidement sur cet acronyme énigmatique : MBSR.

Ce sigle signifie : "Mindfulness Based Stress Reduction" ce qui peut être traduit en français par "Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience".

 

Mais outre cette explication littérale, de quoi parle t-on ?

 

Un programme d'apprentissage

MBSR correspond au nom d'un programme d'apprentissage.

Un programme :

  • destiné à apprendre à réduire son stress par la pratique de la pleine conscience, en groupe, durant 8 semaines, accompagné par une personne formée à l’instruction de ce programme et de la pleine conscience,
  • un programme structuré et graduel, qui se déroule selon un parcours normé, de 8 réunions hebdomadaires et une journée entière de pratique, et qui suit une progression balisée.

On y apprend à être en pleine conscience plutôt qu’en pleine absence, à être présent à ce qui se passe en nous plutôt qu’à être en mode pilote automatique ou multitâches.

 

Cet apprentissage passe par la pratique de la méditation de pleine conscience (pratique laïque d'entraînement attentionnel) et la réalisation d’exercices de pleine conscience appliqués aux situations du quotidien.

 

Pour réduire son stress, mieux gérer ses émotions, prendre soin de soi et des autres

 

L'intérêt d'apprendre à être plus souvent en pleine présence est de devenir plus facilement conscient.e de nos modes de fonctionnement pour décider ensuite de modifier ceux qui nous stressent ou nous font souffrir de manière générale.

 

Ainsi, avec le programme MBSR, on apprend :

  • à repérer sa réactivité aux situations stressantes pour les gérer avec plus de discernement,
  • à reconnaître ses émotions pour être moins déstabilisé.e ou submergé.e par elles,
  • à prendre conscience de ses ruminations et à ne plus se laisser emporter par leur flot (y compris la nuit !)
  • à se reconnecter à son corps pour mieux en prendre soin (sommeil, douleurs, alimentation, activité physique).
  • à reconnaître ces moments où l’on fait plusieurs choses en même temps, où l’on s’est laissé distraire, pour reporter son attention sur ce qui compte vraiment, regagner en concentration et alléger sa charge mentale,
  • à faire de la place pour ce qui est agréable ou réjouissant, même en présence du désagréable.

C’est donc non seulement un programme de réduction du stress comme son nom l’indique, mais également un programme d’intelligence émotionnelle et relationnelle, de prise de soin de soi et de la façon dont on rentre en relation avec les autres.

 

Un programme éprouvé

Le programme MBSR a été élaboré il y a plus de 40 ans (en 1979) en milieu hospitalier aux Etats Unis. 

Depuis, ses effets et bienfaits ont fait l’objet de nombreuses validations scientifiques.

C'est d'ailleurs grâce à lui que la pleine conscience connait un tel essor aujourd'hui : applications, livres, conférences ...

 

Ainsi, dans une étude récente, des chercheurs du centre médical de l’université de Georgetown ont comparé la méditation de pleine conscience du programme MBSR à un antidépresseur courant dans le cadre d’un essai clinique ciblant des patients souffrant de troubles anxieux. Les résultats (publiés dans le JAMA en novembre 2022) révèlent que le programme MBSR était aussi efficace pour réduire les mesures de l’anxiété qu’un traitement médicamenteux.

 

Un programme visant à l'autonomie

Le programme MBSR  est programme intensif de 30h auquel s'ajoutent des méditations et des exercices à faire entre les séances.

Grâce à cela, les participants deviennent totalement autonomes dans leur pratique de la pleine conscience et disposent de tous les outils pour continuer à développer toutes les compétences qu’ils ont commencé à mettre en oeuvre durant le programme.

 

 

Si ce que vous venez de lire vous interpelle et vous souhaitez en savoir plus, expérimenter la méditation de pleine conscience,

poser des questions, participez à une des séances découverte que j’organise prochainement en ligne (via Zoom).

Elles sont gratuites et sans engagement.

Écrire commentaire

Commentaires: 0